skip to main content
Astros de Rosemont
11-12-1 ,479, 4es

Les Astros corrigent les Orioles 17-7

Publié le 09/06/17 16:29

 

Dioni Abreu a produit quatre points et Pedro Castro a atteint les sentiers cinq fois dans une victoire de 17-7 des Astros de Rosemont aux dépens des Orioles de la Petite-Patrie.

Les Astros et les Orioles se sont livré un match fou, c'était 7-7 après deux manches! En première, Abreu a produit le quatrième point de la manche avec un simple, le premier de ses deux coups sûrs. En deuxième, son roulant a permis aux Astros de prendre l'avance 6-4 avant que le roulant de Daniel Rodriguez ne fasse 7-4.

Puis, en troisième, Abreu a échangé un autre roulant contre un point produit, portant la marque à 11-7. Enfin, en sixième manche, quand les visiteurs ont ajouté quatre points à un tableau déjà bien garni, Abreu a claqué son deuxième coup sûr du match pour faire marquer un quatrième coéquipier.

Quant à Castro, il a réussi trois coups sûrs en trois présences, dont deux doubles, en plus de soutirer un but sur balles et d'être atteint d'un lancer. Castro a produit deux points.

Jean-Sébastien Gaulin a fait sa marque à son premier match dans l'uniforme des Astros avec trois coups sûrs, dont un circuit en solo en cinquième. Il a produit deux autres points à la manche suivante avec un simple.

Ian Barriault (2-1) a décroché la victoire en relève à Abreu en blanchissant les Orioles pendant quatre manches. Le droitier a espacé six coups sûrs, retirant quatre adversaires sur des prises.

Les Orioles ont nivelé les chances à 4-4 en fin de première en claquant cinq coups sûrs et en profitant d'une erreur. Le double de Martin Rioux a produit un point.

En deuxième, Benoît Fournier a fait marquer deux points avec un simple avant que Marc-André Daigneault crée l'égalité 7-7 avec un ballon-sacrifice. Fournier et Michel Belony ont fourni trois coups sûrs chacun dans le revers, qui a échoué au releveur Joey Boivin (0-2). En cinq manches, il a concédé 10 points, dont six mérités, sur six coups sûrs et quatre buts sur balles. Boivin a enregistré trois retraits au bâton.